Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Motard Ivoirien

Le Motard Ivoirien

Parce-que le motard ivoirien n'est pas un voyou

Les differents types d huiles moteur.

Voici un petit article que j’ai décidé d’écrire car encore beaucoup d’entre nous se demandent ce qui se cache derrière les critères de choix d’huiles moteur : synthèse, semi-synthèse, 10w50, 5w40… On est tous d’accord, l’huile de friteuse est plus facile à choisir.

1. Rappel : L’huile moteur ?!

Comme vous le savez déjà (enfin j’espère), votre moteur a besoin d’être lubrifié en permanence lors de son fonctionnement. D’où l’intérêt de l’huile moteur, qui a plusieurs missions :
- Limiter les frottements des pièces en mouvements.
- Refroidir les pièces grâce à la transmission de chaleur au fluide et à la circulation de celui-ci.
- Protéger les parties internes du moteur de la corrosion
- Etc.

En bref, sans huile votre moteur ne ferait pas « long feu ». Il existe différenteshuiles, adaptées à de nombreuses utilisations. 3 critères vous permettent de choisir votre huile : l’Indice de viscosité, le type et la technologie de votre moteur (2T ou 4T, pour ceux qui dorment déjà au fond : T=Temps).

2. L’indice de viscosité (aptitude de l’huile à s’écouler)

10W40 : Le premier nombre indique le coefficient de viscosité de l’huile à froid. C’est pourquoi il est suivi d’un « W » comme « Winter » (Hiver) et non « W » comme « Watt »… ce qui ne paraîtrait pas très logique… à part si votre moto est un grille-pain. Donc plus ce chiffre s’approche de 0, plus votre huile sera fluide à basse température. Privilégiez des coefficients tel que 5 si vous habitez en montagne, comme cela votre huile n’aura pas besoin d’atteindre une haute température pour lubrifier correctement votre moteur (et il démarrera plus facilement). A contrario si vous habitez aux Maldives, vous pourrez vous contenter d’une huile à indice plus élevé (ex : 15).

10W40 : Le second nombre indique le coefficient de viscosité de l’huile à chaud. Plus le chiffre est élevé, plus la lubrification à chaud sera performante. Donc en suivant la logique du premier chiffre, si vous habitez une région froide (ex : Kangiqsualujjuaq au Québec), un coefficient de 30 peut suffire. Si par contre vous habitez dans une région chaude, il faudra mieux choisir une huile à indice 50 qui permettra de garder une huile visqueuse même à haute température.

3. Le type d’huile

  • Semi-synthèse : c’est le type d’huile le plus standard, qui est à privilégier pour la majorité des motos et scooter ainsi que pour toutes les utilisations « normales » (sur route ouverte) : route, ville, voyage…
  • Synthèse : L’huile de synthèse est plutôt adaptée aux machines de hautes performances ou pour des conduites sportives : circuit, compétition…
  • Minérale : De nos jours, elle est destinée majoritairement aux motos équipées de système de graissage du moteur et de la boite séparés, comme certaines bécanes de pistes et Motocross.

4. Pour moteur 2T ou 4T ?

C’est le dernier critère à prendre en compte : 2T pour les moteurs 2Temps et 4T pour les moteurs 4Temps. Consultez votre manuel du propriétaire si vous avez un doute… sinon, bah les 2T font Wiiiiiiiiin Wiiiiiiiin et les 4T font Vrooouuuum Vroooouum… si vous avez toujours un doute : « CHANGEZ DE SONOTONE ! »

La principale différence vient du fait que l’huile 2T est prévue pour être partiellement brulée lors de la combustion (c’est pour cela qu’un 2T ça fume et ça sent pas bon).

5. Conseils d’Ixtem Moto :

  • Si vous avez un doute, référez-vous en premier à votre manuel du propriétairepour savoir quel type d’huile utiliser. Vous pouvez également nous contacter directement sur le Blog, Facebook, via email ou téléphoner à notre service client pour savoir quelle huile utiliser.
  • Vérifiez régulièrement votre niveau d’huile. Trop haut : ce n’est pas la cata’, mais il faut éviter. Trop bas : vous risquez d’endommager gravement votre moteur (serrage).
  • Si vous roulez souvent en ville, il est préférable de faire des vidanges plus souvent. En effet la vitesse moyenne de roulage est beaucoup plus faible mais votre moteur tourne quand même, donc l’huile s’use.
  • Sur une moto qui a un certain âge ou beaucoup de kilomètres, il est préférable de faire des vidanges plus souvent afin de préserver le moteur plus longtemps.
  • Les différents types d’huile sont miscibles. Ainsi, si vous mélangez de la 10W40 avec de 10W50 il n’y aura pas de danger pour votre moteur.
  • Recyclez ! Adressez-vous à votre déchetterie ou à un garagiste et veillez à ce que votre huile de vidange ne soit pas mélangé à d’autres liquides tels que : huiles de fritures, liquides de frein…
  • Nous vous déconseillons l’utilisation de l’huile de vidange comme auto-bronzant.
  • L’huile de friteuse, l’huile d’arachide, l’huile de foie de morue, l’huile de phoque… ne sont pas compatibles avec nos machines !

Voilà, en espérant que cet article a pu vous éclairer. Si vous avez d’autres questions ou des détails à ajouter n’hésitez pas à vous manifester !

Le Motard Ivoirien

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article